ConseilHabitude

COMMENT VOUS-ETES VOUS SÉPARÉ DE L’EFFET DE L’OPINION DES AUTRES SUR VOUS?

Par un long et parfois pénible cheminement personnel. Mais la vigilance est de mise pour éviter la tentation de retomber dans le piège du besoin d’être reconnu ou apprécié. Car c’est bien cela, n’est-ce pas, qui est à l’origine du problème: le besoin d’être aimé de tous et toutes.

Il serait bien illusoire de croire que nous pouvons nous détacher totalement de ce que les autres pensent de nous. Nous vivons perpétuellement sous le regard des autres. Nous ne pouvons pas empêcher les gens de penser ce qu’ils pensent en général et ce qu’ils pensent de nous en particulier.

La seule chose que nous pouvons faire est de nous en détacher le plus possible. Ce processus est difficile tant nous avons été conditionnés à puiser notre valeur à travers le regard de l’autre, à commencer par celui de nos parents. Et pour peu que nous ayons eu des parents perfectionnistes qui ne nous laissaient pas le droit à l’erreur ou nous critiquaient sans cesse, il y’a fort à parier que nous ayons intériorisé ce « critique intérieur ».

mieux, quand j’ai compris que les autres ne me voient qu’à travers leurs propres yeux et pas avec les miens,

Ce que je veux dire, c’est que l’opinion des autres reste très subjective, elle dépend bien souvent de leurs codes moraux et de leur propre perception du monde, et ne tient souvent pas compte des paramètres qui définissent ma vie.
Ensuite,sans arrogance ou mépris, essayez d’accepter que l’opinion des autres leur appartient, et qu’elle ne peut être changée FACILEMENT.
Lorsqu’on me juge, ce que je dois surtout entendre, c’est que l’autre cherche à se rassurer sur sa propre valeur. Apprenons à entendre la mélodie plutôt qu’à écouter les paroles. La petite voix du jugement de l’autre est la même qui nous susurre intérieurement les « douces » critiques sur nous-même: « tu n’es pas assez ceci », « t’es nul ou quoi! », « tu n’y arriveras jamais », « tu aurais dû faire ça », etc.

Certaines choses sont en dehors de notre sphère de contrôle, il faut lâcher prise sur ce genre de choses.

Je peux me tromper, le jugement sur mes erreurs ne remettra pas en cause ma valeur profonde mais seulement certaines actions que j’ai menées.

En résumé, je dirais qu’il ne faut pas accorder trop d’importance à ce que pensent les gens si ça ne vous aide pas. Si ça vous aide, c’est que vous avez ressenti la bienveillance de ces personnes.

Vous n’avez qu’une seule vie, vivez la pour vous d’abord !

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
0