ConseilLeadership

CE QUE VOUS DEVEZ À TOUT PRIX SAVOIR

Vous n’avez pas vraiment besoin de savoir comptabiliser les différentes opérations, mais vous devez toutefois savoir vous servir des états comptables pour améliorer la situation financière de votre entreprise.
Cela ne sera possible qu’en appliquant une politique volontariste qui dépendra de vos moyens, votre audace, la conjoncture du moment, l’environnement économique, la compétence de vos collaborateurs, la confiance de vos clients, la concurrence, la qualité de vos produits et de vos prestations de service…

Pris dans le tourbillon des tâches quotidiennes, vous, chef d’entreprise, disposez de peu de temps pour vous consacrer à une réflexion générale sur votre entreprise, sa stratégie de développement, ses nouvelles orientations.

Alors cet article souhaite donc vous inciter à prendre quelques heures de votre temps si précieux pour faire le point : établir l’analyse financière de votre entreprise, calculer quelques ratios, vous demander comment améliorer le financement de votre affaire, en particulier en suivant de très près le délai de règlement de vos clients.
De plus, il vous propose de faire sans complaisance le diagnostic de votre affaire, d’établir des prévisions de trésorerie, un plan de financement et de procéder à l’évaluation de votre entreprise. Ces documents doivent vous aider à mieux gérer votre entreprise et, de plus, à favoriser les relations avec vos banquiers.

Il ne faut pas oublier non plus que le monde économique bouge et qu’un partenaire (concurrent ou fournisseur) pourra un jour être éventuellement intéressé par votre affaire. Si cette occasion se présente, il est nécessaire que vous soyez prêt à répondre rapidement à une telle sollicitation en ayant déjà tous les éléments de négociation en tête et sur le papier.

Enfin, il se peut également que vous envisagiez de céder votre affaire et, dans ce cas, vous aurez à présenter un dossier détaillé à un futur repreneur !

Alors pour ne rater aucun nouveau article aime, commente et partage pour tes amis aussi

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
0