Startup

COMMENT RENTABILITÉ D’UN ENTREPRISE

Toute entreprise soucieuse à la fois de développer son efficacité par une utilisation optimale de l’ensemble de ses moyens et de jouer le rôle social qu’elle a accepté en prenant la responsabilité de faire travailler un groupe d’hommes qui visent un objectif commun de rentabilité , la rentabilité  de l’entreprise, et des objectifs personnels doit élaborer une véritable politique sociale.

Parcours d’un projet

Plus précisément une politique sociale cohérente vise à :

· Définir l’orientation, motiver, épanouir les opérateurs, donner le fil conducteur à l’unité d’action dans le cadre des options humaines du plan stratégique ;

· Ecouter les besoins réels des hommes, les convaincre de la nécessité des actions entreprises, découvrir les animateurs, choisir des consultants, déceler rapidement la nature des problèmes qui se posent dans le groupe ;

· Veiller à répandre un ensemble de valeurs et de croyances partagées par l’ensemble ;

En outre, la politique sociale doit être cohérente avec la politique générale de la firme. Il est indispensable qu’elle s’oriente dans cette perspective selon les axes directeurs suivants :

– être compatible avec les principes d’organisation générale de la firme : préalablement à la définition de la politique sociale sont fixés les buts et les choix des activités de l’entreprise, leurs connaissances par la participation et par l’information distribuée dans les plans annuels.

La politique sociale s’insère, en outre, dans une structure, un système d’information et de management, des mécanismes de prise de décision formalisés par les procédures des manuels d’organisation.

– aménager des lieux de travail pour assurer le confort et l’aisance pendant le travail, fixer les conditions de sécurité et de durée du travail ;

– se conformer rigoureusement à la législation et aux conventions, fixer les modes de relation avec les syndicats de salariés ;

– prendre en compte les personnes pour mieux donner satisfaction aux besoins exprimés, sécurité de l’emploi, considération, justice, participation.

– Etablir des conditions de recrutement, d’accueil, les modalités d’un système d’appréciation, d’aménagement des revenus et des plans des carrières.

Adapter et coordonner avec la politique générale, la politique sociale à ses besoins techniques propres et ses exigences économiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page