ConseilHabitude

Savez-vous ce qui fait échouer plusieurs jeunes entrepreneurs ?

Dans l’élaboration d’un business plan, la partie qui fait échouer plusieurs jeunes entrepreneurs est cette partie. Car si toutes les dépenses ne sont pas prises en charges, alors l’entrepreneur sera dans une situation où il fera face aux dépenses qu’il n’avait pas prises en compte.

Alors tenez-vous bien pour ne pas vous décevoir sur le terrain par oublie d’un élément !

Les dépenses ou charge prévisionnelles

On distingue trois grands types de dépenses : les dépenses d’investissement, les dépenses de fonctionnement et les dépenses valorisées.
A ces trois types de dépenses, on peut ajouter les frais de gestion et certaines dépenses imprévues.

Les dépenses d’investissement
L’investissement est essentiellement une opération économique pour acquérir des biens durables utilisés pendant plusieurs exercices.
‐ Matériel informatique et logiciels neufs;
‐ Équipement, matériel médical, matériel agricole;
‐ Frais liés à la construction d’édifices durables (matériaux, mains d’œuvre, location de gros matériel).

Exemple : M. SYLLA souhaite créer une entreprise agricole.
Pour le démarrage de ses activités il envoie une somme de 100 000 GNF comme capital personnel, il achète un tracteur à 40 000 GNF et le reste de l’argent pour les autres éléments.

À retenir : ce tracteur constitue une dépense d’investissement pour l’entreprise de M. SYLLA.

Dans la prochaine publication, nous allons parler des dépenses de fonctionnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page