Startup

𝗧𝗵𝗲 𝗟𝗶𝗻𝗲 𝗡𝗘𝗢𝗠 : 𝗟𝗲 𝗽𝗿𝗼𝗷𝗲𝘁 𝗶𝗺𝗺𝗼𝗯𝗶𝗹𝗶𝗲𝗿 𝗳𝗼𝘂 𝗱𝗲 𝗹’𝗔𝗿𝗮𝗯𝗶𝗲 𝘀𝗮𝗼𝘂𝗱𝗶𝘁𝗲.

L’Arabie saoudite a dévoilé les contours de The Line, un projet immobilier complètement fou qui se veut éco-responsable.

Cette ville verticale, nommée NEOM, devrait accueillir presque 10 millions d’habitants sur seulement 34km².

L’objectif ? Créer une cité qui n’abrite ni route ni voiture et n’émet aucune émission carbone.

The Line est un projet immobilier dont les contours viennent d’être dévoilés par l’Arabie saoudite.

Il s’agit d’une ville miroir baptisée NEOM qui s’étendra sur 170 kilomètres de large contre 200 mètres de profondeur et 500 mètres de haut, et comprise entre deux miroirs géants.

Son ambition est de proposer une métropole très verticale, dans laquelle les gens se déplaceront sans voiture ou véhicule polluant.

NEOM, la ville du futur connectée et éco-responsable

NEOM se veut être une smart city où tout sera connecté et intelligent.

Les gens ne se déplaceront plus en voiture, mais à pied, puisque la promesse est de permettre à chaque citoyen saoudien d’accéder à toutes les commodités (infrastructures sportives, écoles, commerces, centres de soins…) en moins de 5 minutes.

S’ils souhaitent tout de même se rendre d’un bout à l’autre de cette barre d’immeuble, ils pourront toutefois prendre un train sous-terrain dont l’empreinte carbone devrait être nulle.

Car c’est aussi l’objectif de l’Arabie Saoudite avec NEOM : construire une ville éco-responsable.

Le pays souhaite en effet atteindre la neutralité carbone d’ici 2060 et The Line devrait contribuer à atteindre cet objectif.

En outre, NEOM doit aussi répondre aux enjeux d’une population qui augmente, puisqu’il devrait permettre de loger 9 millions de personnes, dès 2030.

Il s’inscrit aussi dans la volonté du pays de diversifier son économie très dépendante des énergies fossiles.

Budget, infrastructure… À quoi va ressembler NEOM ?

NEOM devrait être constituée de plusieurs micro-écosystèmes verticaux qui abriteront tout ce qui constitue une véritable ville : logements, commerces, bureaux, lieux de soins, parcs, etc.

Certaines zones de NEOM seront cependant dédiées à des fonctions très précises.

Sur les images d’illustration, on peut ainsi observer une zone plus arborée tandis que la partie de The Line située proche de la mer sera plutôt consacrée à l’import-export.

Concernant le budget pour ce projet pharaonique, dont la construction devrait débuter en 2024, on l’estime à 500 milliards de dollars.

Pour son financement, le prince Mohammed bin Salman, dont c’est le projet, peut accéder à un fonds souverain de plus de 620 milliards de dollars, mais ce ne sera pas la seule source de financement de NEOM.

Plusieurs investisseurs se sont en effet joints au projet.

Aujourd’hui, le projet The Line poursuit son développement, malgré de nombreuses problématiques rencontrées par l’Arabie saoudite, à commencer par la délocalisation des populations qui habitent au nord-ouest du pays, zone dans laquelle NEOM devrait sortir de terre.

Par ailleurs, ce site ne dispose que de très peu de ressources en eau.

C’est également une partie du pays où les températures sont les plus élevées.

Qu’en pensez-vous de ce projet pharaonique ?

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
0