ClassementEntrepreneur

Voici les 10 jeunes Africains à suivre en 2021

Venez découvrir la jeunesse africaine qui fait bouger l’Afrique. Découvrir la vraie Afrique, celle qui avance, qui se développe à sa manière, pas de celle que les médias nous racontent (guerre, maladie, pauvreté), découvrir sa culture, sa géographie, ses jeunes qui entreprennent et font des projets qui créent de l’emploi.

L’Afrique ne se développera jamais avec les ONG, les dons ! seuls les jeunes africains vont développer l’Afrique en partageant nos différentes expériences, un béninois peut inspirer un congolais et inversement.

Mustapha

Mustapha

Mustapha est le fondateur de IA4YOU. Une initiative commerciale / sociale qui conçoit différents systèmes et plates-formes numériques utilisant l’intelligence artificielle. L’un de ses principaux produits / services est une plateforme de téléconsultation qui a été utilisée par le ministère de la Santé du Maroc pour aider à suivre et surveiller les cas de COVID-19

Aseitu Olivia Kipo

Aseitu Olivia Kipo



Olivia a fondé une entreprise agroalimentaire appelée Kobaa-Ok Enterprise en 2019. Son entreprise se concentre sur trois éléments: (i) La production et la vente de légumes frais (par exemple chou, poivron, concombre) aux hôtels et restaurants, aux grossistes et au final les clients; (ii) la transformation des tomates et des poivrons en poudre, et (iii) la fourniture de services de formation et de conseil à d’autres agro-entrepreneurs ayant des entreprises agricoles. Aseitu Olivia sert ~ 150 clients / mois.

Omonlola Lois

Omonlola Lois

Omonlola a fondé Abiathar Services. Une entreprise qui propose des services d’installation, de surveillance et de réparation aux propriétaires d’appareils électriques tels que climatiseurs, réfrigérateurs, caméras de surveillance, etc.

À lire aussi : Top 10 des milliardaires Africains en 2021

L’entreprise fabrique et vend également ses propres onduleurs. Il s’adresse principalement aux clients des régions reculées du Bénin et vise à améliorer l’accès à l’électricité et à en réduire le coût grâce à ses onduleurs.

Ian Khonje

Ian Khonje


Khonje est le fondateur d’une agro-entreprise innovante appelée Ian khonje food processors (IKFP). Son entreprise se procure du baobab brut auprès de petits agriculteurs – à la fois au Malawi et au Mozambique – et produit et conditionne de la confiture de baobab. Cette confiture est la première du genre au Malawi et est vendue directement aux clients, ainsi qu’aux grossistes et aux restaurants.

Mohamed Bah

Mohamed Bah

Mohamed est le fondateur de l’ONG Information For All (IFA) – Sierra Leone. IFA Sierra Leone, construit des foreuses et répare des puits d’eau et des toilettes – permettant la durabilité de l’eau et l’hygiène pour les communautés privées d’eau. Un de leurs principaux produits; nommée SL Pump, est compatible avec toutes les pompes à main existantes et peut être installée sur n’importe quel puits d’eau existant. À ce jour, ils ont foré plus de 20 puits et fourni de l’eau potable à plus de 20 000 personnes.

Joshua Adabie Armah

Joshua Adabie Armah

Joshua Armah est le PDG de PopKing Ghana LTD, une entreprise qui vend du pop-corn frais dans plusieurs saveurs différentes à des vendeurs au Ghana. Bien que l’idée soit simple, l’entreprise a réussi à gagner en popularité en produisant une variété de saveurs agréables de pop-corn, qui sont vendues dans les centres commerciaux et les rues, avec l’emballage et le design haut de gamme de Popking. L’entreprise a réussi à atteindre plus de 5 000 consommateurs finaux au Ghana.

Adjei Nyamekye

Adjei Nyamekye


Adjei est le plus jeune de notre listé 2021. Elle est la fondatrice de l’initiative * Mosquito Trapping + Emergency LED Bulbs Initiative, une entreprise innovante dans le secteur de l’énergie. 

À lire aussi : Top 10 des milliardaires Africains en 2021

Après avoir perdu sa mère biologique et non biologique à cause du paludisme, Adjei était résolue à résoudre le problème du paludisme. Son initiative produit et vend des ampoules ultramodernes qui fournissent 12 heures d’électricité de secours pendant les pannes de courant et piègent les moustiques

Wilfred

Wilfred


Wilfred est co-fondateur de Shulemall Limited, une plateforme de commerce électronique pour les élèves des internats. seul qui la permis de figurer dans la liste des jeunes Africains qui font bouger les choses. La plate-forme est la première plate-forme de commerce électronique spécifique aux étudiants au Kenya, vend des uniformes, des manuels, des articles de papeterie, etc. La plate-forme est accessible via un site Web et une application mobile et identifie les étudiants à l’aide de leurs numéros d’admission à l’école. La société effectue des livraisons directes à l’école dans des colis de messagerie scellés auxquels les administrateurs de l’école font confiance.

Abdelouahab

Abdelouahab


Abdelouahab est le fondateur d’Isla Pack, une entreprise qui transforme le papier industriel usagé en boîtes et emballages d’articles de confiserie. Le marché de la confiserie au Maroc est énorme, la plupart des gens appréciant les sucreries traditionnelles. 

À lire aussi : Classement des jeunes de moins de 30ans les plus influents sur les réseaux sociaux

Isla pack produit et vend des emballages sucrés et de boulangerie, fournissant à plus de 20 boulangeries et vendeurs de sucreries de beaux emballages de grande qualité à des prix abordables. L’entreprise fournit plus de 100 000 boîtes de bonbons par mois.

Mahlatse

Mahlatse



Mahlatse est le fondateur de Wozilex, une agro-entreprise qui produit et vend des légumes (ex: chou, poivrons, épinards, tomates, etc.). Wozilex existe depuis 2017 et fournit des quantités relativement importantes de légumes préemballés aux grossistes.

Abdul




Abdul est le co-fondateur d’une entreprise sociale qui produit du gingembre brut et le transforme en poudre de gingembre. fait partir de la liste jeunes africains. La poudre est vendue en sachets et est utilisée pour fabriquer des produits alimentaires tels que les boissons au gingembre et le pain d’épice par les entreprises alimentaires et les ménages. L’entreprise sociale utilise 25% de ses revenus générés pour soutenir des programmes éducatifs (par exemple bibliothèque communautaire, énergie solaire pour les écoliers, etc.), qui ciblent principalement les enfants des gingembre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité